Manufacture d'internet

Afficher les images
Afficher les images
Afficher les images
Afficher les images

Reset

Création

HARMONIE

Reflets Complices

  • 07
    08
    Décembre 17

Création

Reflets Complices

Jeudi 7 décembre à 20h
Vendredi 8 décembre à 11h et à 20h
Tout public à partir de 10 ans
Durée : 1h
Tarifs : 10€ tarif plein / 7€ pantinois, chômeurs, étudiants, carte Nef / 3€ minima sociaux
Réservation au 01 41 50 07 20 - reservation@la-nef.org

En résidence du 30 octobre au 4 novembre 2017 et du 4 au 9 décembre 2017 

Mise en scène: Cristina Iosif
Interprétation : Aitor Sanz Juanes
Scénographie : Cristina Iosif, Aitor Sanz Juanes
Création sonore : Luce Amoros Augustin
Création lumière : Caroline Grillot
Costumes : Cristina Iosif, Pascale Blaison
Regard artistique : Pascale Blaison
Régie Nef : Philippe Sazerat
Aide à la réflexion : Daniel Danis
Coproduction : Théâtre aux Mains Nues
Soutien : TJP, Théâtre aux Mains Nues, Le Tas de Sable - Ches Panses Vertes, Bouffou - Théâtre à la coque, Jardin Parallèle, La Nef - Manufacture d’utopies.

Installation scénique pour définir l’humain à travers l’inanimé
Ce projet est né d’un questionnement sur la réalité de l’objet et d’une volonté de faire une anatomie de celui-ci en essayant d’imaginer son mécanisme intime à travers une écriture théâtrale et une recherche plastique. Les reproductions photographiques des rayons X et les radiographies constituent un point de départ pour concrétiser cette idée de l’intériorité de l’objet.
Une question à été formulée lors des recherches autour de ce sujet : que devient notre empreinte une fois déposée sur l’objet et comment un objet, s’il en avait la possibilité, raconterait-il l’être humain ? À quoi ressemblerions-nous si les objets pouvaient faire notre portrait ?
Suite à cette question, a été imaginée une installation scénique à travers laquelle on peut scruter et voir l’humain : présence éphémère et étrange, semblable à une empreinte, agissant dans une réalité qui n’est pas la sienne, mais celle de l’objet.

Harmonie est devenue une expérience sensorielle du dialogue entre l’humain et l’objet : entre transparences et lumières, au gré d’ambiances sonores construites et déconstruites, l’humain traverse et se mélange dans de la matière, pour s’y confondre à son tour.

CRISTINA IOSIF

Après avoir obtenu une Maîtrise d’Arts du spectacle – section marionnette – à l’Université Nationale d’Art Théâtral et Cinématographique de Bucarest, Cristina Iosif intègre en 2008 la 8º promotion de l’École Nationale Supérieure des Arts de la Marionnette (Charleville-Mézières). Dans le cadre de ses études, elle crée en 2010 un solo sur le trafic des êtres humains et la prostitution forcée des femmes de l’Est : ll était une fois. En 2011, elle met en scène son projet de diplôme, Imago, spectacle prenant comme métaphore de la mort le processus d’évolution des insectes. Diplômée en 2011, Sylvie Baillon lui propose de devenir compagnonne du Tas de Sable – Ches Panses Vertes. En 2013 elle sort sa première création professionnelle MADE IN, spectacle ayant comme thèmes l’exil de soi et l’étranger, sur un texte d’Alexandra Badea. Entre 2013-2016, elle donne des ateliers de sensibilisation à la marionnette et participe en tant qu’interprète-marionnettiste dans À part être, mise en scène Carine Gualdaroni - Cie Juste après, au projet d’opéra Les Indes Galantes-J.P Rameau, mis en scène par Constance Larrieu, Sous vide, mise en scène Marie Godefroy, du collectif Projet D.

AITOR SANZ-JUANES

Comédien, marionnettiste et plasticien, avant d’arriver en terres étrangères, Aitor Sanz Juanes a fait l’école de théâtre HDM El Submarino (3 ans de formation) à Madrid, sa ville natale. Pendant ces études, à Madrid, il a suivi également des stages de construction de marionnettes avec différents matériaux ainsi qu’un stage de sculpture en bois en République Tchèque. En France depuis 2008, il est sorti diplômé de l’École Nationale Supérieure des Arts de la Marionnette à Charleville-Mézières en 2011 (8ème promotion). Il a poursuivi son parcours à Toulouse pour développer son premier spectacle solo Suspiro (théâtre de vêtements) dans le cadre d’un compagnonnage - marionnette. Actuellement il est interprète dans le spectacle Profils, mise en scène de Renaud Herbin au CDN de Strasbourg - Alsace (création automne 2014). Il est aussi manipulateur et danseur dans le spectacle Et pourquoi pas la lune de la Cie Priviet Théâtre (création février 2014) et interprète dans le spectacle Cendres de la compagnie Plexus Polaire, mis en scène par Yngvild Aspeli.