Etape de travail

Sans humain à l’intérieur

LE CRIBLE

  • 07
    Mars 19

Etape de travail

LE CRIBLE

Jeudi 7 mars à 11h et 19h
Tout public à partir de 15 ans
Durée : 20 minutes
Entrée libre
» RESERVEZ EN LIGNE

En résidence du 23 février au 7 mars 2019
Théâtre d’objets, Marionnettes



Mise en scène: Lou Simon
Jeu interprétation : Candice Picaud, Isabelle Carré
Scénographie : Lou Simon et Candice Picaud
Lumière : Romain Le Gall Brachet
Costumes : Lou Simon et Candice Picaud
Dramaturgie, écriture: Lisiane Durand
Production, aides et soutiens : Théâtre aux mains nues, l’Espace Périphérique, La Nef-Manufacture d’utopies, La Fabrique de Théâtre, Théâtre Jean Arp


20 février 2010
C’est la nuit.
En Afghanistan, à cinq heure du matin, dans un paysage rocailleux, un pick up bondé roule le long d’une rivière. Il tra-verse la rivière, s’arrête, les passagers sortent du pick up, prient et y rentrent, le pick up continue sa route, tombe en panne, s’arrête, reprend à nouveau sa route.
Dans le Nevada, à une heure du matin, au même moment, trois hommes les regardent. À travers les images du drone qu’ils pilotent et qui filme le pick up et ses passagers. Durant quelques heures, ils surveillent le pick up, cherche à obte-nir le plus d’informations possibles sur les passagers, le plus d’indices qui leur confirmerait que ces passagers sont bien ce qu’ils suspectent: des terroristes, donc des cibles potentielles.


Que dit le drone militaire du monde que nous habitons?
« Sans humain à l’intérieur» est une exploration documentaire et marionnettique sur le sujet. Entre jouer et ra-conter,avec des documents tirés du réel et un langage né de la marionnette, nous interrogerons ce que le drone ra-conte des rapports humains.


« Sans humain à l’intérieur » a été construit à partir d’un matériau textuel provenant du réel: nous avons travaillé prin-cipalement avec la retranscription de la discussion entre les opérateurs d’une frappe de drone en Afghanistan, qui a eu lieu le 20 février 2010.
À travers cette confrontation de la scène et du réel, il s’agit de révéler, de donner à voir, de questionner ce que le drone militaire nous raconte du monde que nous habitons.
Distance, effacement du sujet, fractionnement de la réalité et de son expérience, inégalité de la valeur des vies… autant de questionnements politiques et philosophiques actuels auxquels le drone militaire renvoie, et que les langages tirés de la marionnette semblent propices à mettre en lumière.

LE CRIBLE

Le Crible, initié par Candice Picaud et Lou Simon, est un groupe d’artistes de différents horizons, rassem-blés temporairement pour le projet « Sans humain à l’intérieur ». Lou Simon et Candice Picaud se sont ren-contrées lors de leur formation au Théâtre aux mains nues et ont continué leur route ensemble en intégrant l’Esnam. Là, elles s’y sont reconnues des envies artistiques communes. En découvrant Théorie du drone, de Grégoire Chamayou, elles ont imaginé ce projet, et rassemblé une équipe d’artistes qui partagent l’envie de faire des liens entre le réel, le politique et la scène: l’autrice Lisiane Durand et le concepteur lumière Romain Le Gall Brachet.