MARIONNETTISTE CORPOREL

Stage dirigé par Claire Heggen

  • Du
    23
    Mars 20
    Au
    02
    Avril 20

Stage dirigé par Claire Heggen

DU 23 MARS AU 2 AVRIL 2020 (SAUF SAMEDI ET DIMANCHE)
De 10h à 17h - 9 jours - 54h


Public : Professionnels du spectacle vivant
Financement : Possibilité de financement AFDAS (ou autre) à titre individuel, pour le tarif nous contacter.
Renseignements et inscriptions : formations@la-nef.org - 01 41 50 07 20

Stage dirigé par Claire Heggen



Qu’est-ce que l’objet m’apprend ? De lui-même ? De moi-même ? Qu’est-ce qu’il me fait faire ? Comment ? Où me guide-t-il ? Qu’est-ce que je fais de lui ? Avec lui ?
Qui manipule qui ? Pour quoi ? Pour qui ?
A la croisée des corps vivants et /ou marionnettiques, ce stage invite à une pratique et un entraînement de l’acteur à une grammaire de la relation corps/objet et aux fondamentaux de l’animation/manipulation en vue d’un dialogue théâtral.
Les outils abordés dans le respect d’une écologie corporelle et d’un apprentissage permanent de l’altérité, favoriseront la subjectivation élargie de l’objet marionnettique et de l’acteur, et la formalisation des métaphores mises en jeu.

PROGRAMME

Ce stage invite à une pratique et un entraînement de l’acteur à une grammaire de la relation corps/objet et aux fondamentaux de l’animation/manipulation.
Il favorise l’approche des corps vivants et /ou marionnettiques dans un souci, à la fois, d’un rapport organisé avec les objets et matériaux utilisés, d’une écologie corporelle, d’une subjectivation élargie de l’acteur et d’un apprentissage permanent de l’altérité.

  • Eprouver les rapports de physicalité réciproque de l’objet et du corps à partir de matériaux et d’objets simples. Se confronter à la gravité, l’inertie. S’engager, prendre des risques, etc)

  • Articuler la relation corps-objet dans le temps et dans l’espace à partir de principes simples (décomposition, recomposition, fixation, « une à la fois », axes, plans, etc)

  • Créer une relation d’objet d’art entre le corps de l’acteur (sujet et objet d’art) et l’objet  (en instance de devenir sujet d’art).

  • Se mettre à l’écoute et au service de la relation réciproque de l’objet et du corps, objet/sujet, présence/absence, au regard d’un spectateur. Jouer à s’absenter et revenir.

  • Développer chez l’acteur une écoute sensible et attentive de ses sens et des sens potentiels qui se dégagent de la relation corps- objet pour favoriser le jeu métaphorique, dans la triangulation acteur-objet-spectateur.


    A partir de différentes explorations et improvisations ludiques, sera proposée la composition d’écritures miniatures mettant en jeu ces relations corps-objet. Elles convieront l’acteur,  à s’engager dans des modes d’énonciation variés, de l’absence à la présence, de la disparition du corps jusqu’à son engagement physique le plus grand, et à cheminer dans des dimensions poétiques, dramatiques et marionnettiques.


    Un travail de mise en jeu/training est fait systématiquement chaque matin ou début de séance par l’installation d’une routine de mise en mouvement et d’éveil du corps ainsi qu’un temps de mémorisation est consacré à l’ intériorisation des principes proposés et vérifier l’évolution des intégrations.

Claire Heggen

Claire Heggen enseigne en France, à l’Institut International de la Marionnette de Charleville-Mézières depuis 1988, dans les universités Paris III et Paris VIII, au CNFPT lors de stages pour les professeurs de Conservatoires de théâtre, dans des stages préparatoires aux C.E. et D.E. Théâtre, dans les conservatoires d’Art Dramatique d’Arras, Amiens, Tours, Lille, Nantes, Bordeaux, Avignon, Toulouse, à l’Ecole Supérieure d’Art Dramatique de la Ville de Paris (ESAD), à Chantiers Nomades, à la Maison du conte, Conservatoire de danse de Toulouse, l’ARIAM IDF (musique), l’INECAT (Art-thérapie), au TJP de Strasbourg, et dans diverses associations.
A l’étranger, elle enseigne à l’Institut du Théâtre de Barcelone, à la RESAD à Madrid, à l’International Workshop Festival de Londres, au Theater Institut d’Amsterdam aux Pays-Bas, à La Mamma à New-York, au Théâtre Organic à Buenos Aires, au département théâtre de l’Université de Prague, …
Elle programme avec Yves Marc, les formations du Théâtre du Mouvement, Le corps en scène, ainsi que les stages artistiques de la Ferme de Trielle (Cantal), qu’elle dirige pour certains.
Elle aime susciter des encontres artistiques et partager des pratiques conjointes avec des complices, comme Alain Gautré pour le bouffon, Raymond Murcia pour la rencontre de l’eutonie et de l’objet, Denise Boulanger pour le duo, Blandine Calais-Germain pour la marche humaine, Vicente Fuentes, Raphaël Lopez Barrantes et Enrique Pardo pour la relation voix/mouvement/texte, Nicole Mossoux pour la danse, etc..
Elle crée des conférences qu’elle dispense dans des Universités, et divers festivals et lieux théâtraux : Suis-je un objet d’art ?, La marionnette à bras le corps, Les vertus de la marionnette idéale, Le masque neutre à fleur de peau.