Manufacture d'internet

Afficher les images
Afficher les images
Afficher les images
Afficher les images

Reset

STAGE PROFESSIONNEL

Théâtre de papier

Théâtre de papier, tentative de défroissage de nos émotions - Dirigé par Camille Trouvé

  • 23
    27
    Avril 18

STAGE PROFESSIONNEL

Théâtre de papier, tentative de défroissage de nos émotions - Dirigé par Camille Trouvé

Du lundi 23 au vendredi 27 avril 2018
De 10h à 18h (5 jours, 35 h)
Public : Professionnels du spectacle vivant (comédiens, marionnettistes, danseurs, plasticiens ayant une pratique du plateau).
Tarif autofinancement : 498€ ttc, possibilité de paiement fractionné
Possibilité de financement AFDAS (ou autre) à titre individuel, pour le tarif nous contacter
Renseignements et inscriptions : Amélie Piron formations@la-nef.org - 01 41 50 07 20. Envoyer CV et lettre de motivation avant le 16 mars 2018. Les dossiers seront traités par ordre d’arrivée.

Théâtre de papier, tentative de défroissage de nos émotions

Stage dirigé par Camille Trouvé et Jean-Louis Heckel, acteurs marionnettistes et metteurs en scène. Avec la participation d’Emmanuel Trouvé, musicien.

Le papier est la matière de prédilection de la Compagnie Les Anges au Plafond. Matériau de l’art pauvre par excellence il recèle néanmoins de nombreuses propriétés techniques que nous pouvons utiliser pour la manipulation. Camille Trouvé et Jean Louis Heckel, font à nouveau le pari de la rencontre et codirigent ce stage autour de l’écriture de Roland Barthes. Ils seront à nouveau accompagnés en direct par un musicien de scène.

Le programme

Se froisser, se déchirer, se plier, se mettre en boule, s’aplatir, s’effondrer, se déployer…
Et si manipuler le papier revenait à chercher une transposition pour exprimer nos émotions ? La quête de la métaphore juste pour tenter de dire le sentiment.
Et il sera ici question du sentiment amoureux.
À partir des Fragments d’un discours amoureux de Roland Barthes, nous interrogerons le lien mystérieux entre théâtre de papier et poésie. La figure centrale sera celle de l’amoureux. L’amoureux face à l’Autre, cet absent qui sans cesse s’échappe, fuit, se dérobe à moi pour appartenir au monde.
Il s’agira ici de saisir le geste du corps amoureux en proie à ses figures : « Il se démène dans un sport un peu fou, il se dépense comme l’athlète, il phrase comme l’orateur, il est saisi, sidéré dans un rôle, comme une statue. La figure, c’est l’amoureux au travail. »
L’Autre, c’est la forme de papier sur laquelle se cristallise la passion, l’absent sur lequel on projette sa folie, ses attentes, sa rage.
Les Fragments d’un discours amoureux, construits comme un abécédaire des figures de l’amour, seront le point de départ de solos pour un marionnettiste et une forme de papier : « Je m’abîme », « je succombe », « L’Absent », « L’intraitable », « Agony », « l’Attente », « Aimer l’amour », « Le corps de l’Autre », « Je suis fou », comme autant de pistes de recherche, de manipulation et de découverte de la métaphore juste.

Camille Trouvé

Formée à l’art de la marionnette à Glasgow, co-fonde la Compagnie Les Chiffonnières. Jusqu’en 2006, elle mène, avec ces artistes plasticiennes et musiciennes, une recherche sur le rapport entre image et musique.
Ce travail aboutit à la création de cinq spectacles de marionnettes dont : La Peur au Ventre (2000), Le Baron Perché (2002) et Le Bal des Fous (2006).
Constructrice, bricoleuse d’objets articulés insolites, mais aussi marionnettiste et comédienne, elle poursuit sa recherche, traçant au fil des créations un univers visuel original et décalé.
Comédienne-marionnettiste dans Le Cri quotidien, Une Antigone de papier, Les Mains de Camille et Du rêve que fut ma vie, elle a réalisé la mise en scène des Nuits polaires, d’Au Fil d’Œdipe et de R.A.G.E.

La compagnie Les Anges au Plafond

La compagnie est née, en 2000, de la rencontre de deux comédiens marionnettistes Camille Trouvé et Brice Berthoud articulant leur langage artistique autour de trois grands axes : le souffle de l’épopée, l’espace en question et le geste de manipulation, visible ou invisible. Leurs spectacles explorent la relation complexe entre manipulateur et objet.
Portés par l’envie de conter des histoires, intimes et spectaculaires, ils nous transportent dans les récits de trajectoires de vie. Ce qui les anime est cet endroit précis où l’intime rencontre le politique.

Jean-Louis Heckel

Formé à l’Ecole Internationale Jacques Lecoq à Paris, il intègre la Compagnie Philippe Genty avec laquelle il tourne en France et à l’étranger pendant 8 ans. Il est également comédien au Théâtre de la Jacquerie, au Théâtre Ecarlate, au Théâtre du Rond Point. En 1986 il crée la Cie Nada Théâtre avec Babette Masson. En 2006, il fonde La Nef - Manufacture d’utopies à Pantin. Responsable pédagogique de l’École Nationale des Arts de la Marionnette de 2004 à 2014, Jean-Louis Heckel se consacre aujourd’hui à la direction de La Nef.