Stage professionnel

Théâtre de papier.2

État des lieux du discours amoureux et exploration de la matière papier

  • 06
    10
    Mai 19

Stage professionnel

État des lieux du discours amoureux et exploration de la matière papier

Du lundi 6 au vendredi 10 mai 2019
De 10h à 18h (5 jours, 35 h)
Public : Professionnels du spectacle vivant, inscriptions sur candidature
Tarif autofinancement : à venir
Possibilité de financement AFDAS (ou autre) à titre individuel, pour le tarif nous contacter
Renseignements et inscriptions : formations@la-nef.org - 01 41 50 07 20.

Stage dirigé par Camille Trouvé et Jean-Louis Heckel, avec la participation d’Emmanuel Trouvé

Après le stage Théâtre de papier en avril 2018, Jean-Louis Heckel et Camille Trouvé ont eu l’envie d’aller plus loin dans les Fragments d’un discours amoureux et l’exploration du papier. Choisir méticuleusement les fragments à travailler, revisiter une par une les phrases de Roland Barthes, les passer au tamis de la matière papier et des marionnettes, trouver ce qu’il reste de ce livre capital pour en tirer une substantifique moelle. Ce travail, toujours fabriqué en musique, sera un état des lieux du discours amoureux d’aujourd’hui ; chercher à le comprendre, à le réguler et se le réapproprier. Des auteurs comme Goethe, Shakespeare, Cervantès, Duras et beaucoup d’autres contemporains épauleront et étofferont les fragments de ce nouveau discours amoureux.

Camille Trouvé

Formée à l’art de la marionnette à Glasgow, elle rencontre ensuite de grands metteurs en scène / auteurs de théâtre tels que Wajdi Mouawad, François Cervantès, Catherine Germain et Laurent Fréchuret et suis les stages de formation continue à l’ESNAM (Ecole Nationale des Arts de la Marionnette), notamment avec la compagnie anglaise Green Ginger. Son maître d’ombre et de lumière est le marionnettiste italien Fabrizio Montecchi. En 2000 elle crée avec Brice Berthoud la Compagnie Les Anges au Plafond, articulant leur langage artistique autour de trois grands axes : le souffle de l’épopée, l’espace en question et le geste de manipulation, visible ou invisible. Leurs spectacles explorent la relation complexe entre manipulateur et objet, la distance qu’elle apporte, le décalage et l’humour qu’elle permet parfois. Constructrice, bricoleuse d’objets articulés insolites, mais aussi marionnettiste et comédienne, elle poursuit sa recherche, traçant au fil des créations un univers visuel original et décalé. Comédienne-marionnettiste dans Le Cri quotidien, Une Antigone de papier, Les Mains de Camille et Du rêve que fut ma vie, elle a réalisé la mise en scène de Nuits polaires, d’Au Fil d’Œdipe, de R.A.G.E et de White Dog.

La compagnie Les Anges au Plafond

La compagnie est née, en 2000, de la rencontre de deux comédiens marionnettistes Camille Trouvé et Brice Berthoud articulant leur langage artistique autour de trois grands axes : le souffle de l’épopée, l’espace en question et le geste de manipulation, visible ou invisible. Leurs spectacles explorent la relation complexe entre manipulateur et objet.
Portés par l’envie de conter des histoires, intimes et spectaculaires, ils nous transportent dans les récits de trajectoires de vie. Ce qui les anime est cet endroit précis où l’intime rencontre le politique.

Jean-Louis Heckel

Formé à l’Ecole Internationale Jacques Lecoq à Paris, il intègre la Compagnie Philippe Genty avec laquelle il tourne en France et à l’étranger pendant 8 ans. Il est également comédien au Théâtre de la Jacquerie, au Théâtre Ecarlate, au Théâtre du Rond Point. En 1986 il crée la Cie Nada Théâtre avec Babette Masson. En 2006, il fonde La Nef - Manufacture d’utopies à Pantin. Responsable pédagogique de l’École Nationale des Arts de la Marionnette de 2004 à 2014, Jean-Louis Heckel se consacre aujourd’hui à la direction de La Nef.