135-FZ

Strange Fish Théâtre

Nuage
  • Du 07 au 12 Février — 2022

Strange Fish Théâtre

Public : Ados-adultes à partir de 16 ans
Création automne 2022

En résidence du 7 au 12 février 2022

Théâtre documentaire / Marionnette
“135-FZ” est une création originale qui dissèque les impacts de la loi sur la «propagande gay » introduite en 2013 en Russie. Elle s’inspire fortement des documentaires « Welcome to Chechnya» et «The Campaign of Hate» et expérimente l’écriture du réel pour la marionnette.
La pièce est conçue à partir d’une recherche documentaire et d’interviews avec des personnes réfugiées provenant des anciens pays soviétiques qui ont subi des persécutions du fait de leur orientation sexuelle ou identité de genre. Cette enquête a donné naissance à une série de scénarios, certains vrais et d’autres fictionnels, qui illustrent les impacts de cette loi sur la communauté LGBTQ+ en Russie. Nous rebondissons du réel pour créer des tableaux où nous imaginons les conséquences les plus absurdes et extrêmes lorsqu’un gouvernement donne le feu vert à la discrimination et à la persécution d’une minorité.

EQUIPE

Interprétation : Sandrine Sagny, Myriam Capron, Lei-Lei Bavoil, Johannes Johnstrom, Jerome Verwaerde
Conception et mise en scène : Marta Tkaczuk
Scénographie et construction : Camilo Daouk, GVA Artist
Création Lumière : Johannes Johnstrom
Regard extérieur : Jérôme Dupin
Crédits visuel : GVA Artist

INTENTIONS

“Maintenant, ils peuvent officiellement nous haïr”, une phrase qui ressort de l’un des témoignages de “The Campaign of Hate : Russia and Gay propaganda”. Avec l’accent mis sur le mot « officiellement » cette phrase est au coeur de notre création et de notre enquête sur les conséquences lorsqu’un gouvernement donne le feu vert à la discrimination et la persécution d’une minorité. En 2013 en Russie, une loi a été mise en place pour interdire la “promotion de relations sexuelles non traditionnelles auprès des mineurs”; la promotion de ces valeurs est spécifiée comme étant “la diffusion d’informations visant à inculquer aux mineurs des arrangements sexuels non traditionnels, l’attrait des relations sexuelles non traditionnelles et/ou une vision déformée selon laquelle la société accorde une valeur égale aux relations sexuelles traditionnelles et non traditionnelles ou la propagation d’informations sur les relations sexuelles non traditionnelles les faisant paraître intéressantes”. L’introduction de cette loi a déclenché une vague de violence et de discrimination dans tout le pays, notamment des attaques contre les activistes LGBTQ+, le harcèlement des enseignants, « la purge » de 2017 en Tchétchénie, mais aussi la confiscation des dessins réalisés par des enfants de l’école primaire considérés comme de la “propagande gay”. Au cours de nos recherches sur les événements qui ont suivi l’introduction de cette loi, il était souvent difficile d’accepter que certaines choses soient réelles en raison de leur nature extrême. Nous avons utilisé ce sentiment d’étonnement, à la limite de la rage, pour esquisser un nombre de scénarios où nous imaginons les effets les plus absurdes et les plus extrêmes de cette loi. Ces scénarios extrêmes sont accompagnés et nourris par les histoires réelles qui nous ont été partagées par les personnes que nous avons interviewées.

  1. Une vidéo circule sur Internet, montrant un homme contraint de se pénétrer avec une bouteille en verre, après avoir été attaqué par un groupe de personnes qui l’auraient vu embrasser un autre homme en public. C’est le 9ème incident de ce type cette semaine. Les chirurgiens du service d’urgence commencent des rumeurs d’une grève s’ils doivent continuer à recoudre autant de culs par semaine
  2. Une enseignante perd son emploi après qu’un groupe d’enfants décide de lui faire une farce, après avoir reçu trop des devoirs, en appelant les autorités pour leur dire qu’ils l’ont vue s’engager dans des activités inappropriées avec une autre femme pendant la pause déjeuner.
  3. Des magasins affichent des panneaux disant “interdit aux homosexuels”.
  4. Un couple de même sexe se suicide devant le poste de police, lorsque leurs efforts pour récupérer leur fille enlevée par un groupe de justiciers autoproclamés, sont ignorés par les autorités.
  5. Le chef d’une république déclare à la télévision que “les homosexuels n’existent pas dans son pays”.
  6. Jésus apparaît sur la place rouge à Moscou pour rappeler aux gens “que celui qui n’a pas péché, me jette la première pierre” mais doit évacuer dans la précipitation, car une foule en colère commence à jeter non seulement des pierres, mais aussi tout ce qu’elle peut trouver autour.
  7. Un demandeur d’asile, qui a échappé à une tentative de meurtre d’honneur en Tchétchénie, se voit refuser l’entrée dans un pays occidental - non divulgué - car ses contribuables n’ont pas l’intention de payer pour son traitement contre le VIH.
  8. Une femme lave quotidiennement son fils de 16 ans à l’eau de javel pour tenter de le purifier de son péché.

Quelle est la part de vérité ? Qu’est-ce qui se passe vraiment dans la Russie de 2021 ? Dans un monde de «fake news», de désinformation intentionnelle - tout, à l’exception peut-être du point no.6, pourrait nous paraître véritable et malheureusement certaines situations le sont en effet.

Strange Fish Théâtre

Strange Fish Théâtre est une compagnie émergente de théâtre physique basée à Paris et fondée en 2019, sous la forme d’un collectif, à l’École internationale de théâtre Jacques Lecoq. Elle est composée d’artistes venant de France, des États-Unis, de Corée du Sud, de Suède et d’Ukraine. La compagnie a une portée pluridisciplinaire et encourage les collaborations entre des artistes issus de différentes disciplines, locaux et internationaux. Elle s’attache à promouvoir les nouvelles écritures dramaturgiques, notamment dans les domaines du théâtre de marionnettes et du cirque contemporain. Elle souhaite, à terme, développer un volet spécifique pour le jeune public. 135-FZ sera la deuxième création portée par la compagnie qui entame une nouvelle étape dans sa professionnalisation.

PARTENAIRES

Production : Strange Fish Théâtre
Coproduction : La Nef
Soutiens : Maison des Arts de la Bazine « MAB »