Etape de travail

In Debitum

Sarah Pepe - Compagnie Vent Debout

Nuage
  • Du 09 au 10 Juin — 2022

Etape de travail

Sarah Pepe - Compagnie Vent Debout

Etapes de travail jeudi 9 juin 2022 à 11h et vendredi 10 juin à 19h
Public : Tout public à partir de 15 ans
Tarifs : Entrée libre
Durée : 40 mn

Mise en scène : Sarah Pèpe
Jeu interprétation : Sarah Pèpe
Musique : Morgane Klein
Production, aides et soutiens : L’Annexe, le théâtre de la Girandole


Une femme vit dans une poubelle. Elle nous raconte comment elle en est arrivée là. Un jour, elle trouve un cartable sur une poubelle et le ramasse pour sa fille. Une élève le reconnaît et se moque d’elle, qui devient la mendiante de service, ridiculisée, insultée. Face à son humiliation, la mère décide de prendre un crédit pour réhabiliter sa fille et tandis que cette dernière commence à acquérir une nouvelle existence sociale, la mère entre dans la spirale de l’endettement et de l’exclusion sociale, dans une chute vertigineuse. Jetée hors de la société, et noyée sous la culpabilité et la honte, elle décide de sauver le monde en allant investir des poubelles et en éduquant les gens au tri. Mais un jour, sa présence est connue et bientôt se constituent autour d’elle des groupes. Beaucoup souhaitent l’aider, d’autres essaient de l’utiliser, mais de plus en plus tentent juste l’échange avec elle, et c’est dans ces échanges, qui placent enfin les interlocuteur.rices au même niveau, que s’accomplit la naissance du politique.

INTENTIONS

Il y a deux niveaux de narration, comme deux mondes dont on ne sait pas s’ils se rencontrent ou pas. D’un côté, il y a ELLE qui nous raconte son histoire. De l’autre, des images apparaissent, par une modification, une distorsion, dans l’ambiance générale (vidéomapping). Il s’agit d’une trouée vers un univers parallèle où elle est scéniquement mobilisée sans que cela arrive véritablement dans sa vie à elle. Elle devient le visage d’autres destinées impactées par sa (leur) façon de vivre, partout dans le monde. Ces images créent un flou entre ce qui arrive ici et maintenant à elle et ce qui arrive ailleurs et peut-être dans une temporalité différente -un après possible-. Elles peuvent également être le fruit de ses propres angoisses et de ses cauchemars (endormis et éveillés). Ce sont des potentialités, qu’il appartient au public d’investir, en tissant les passerelles qui l’inspirent.

SARAH PEPE

Titulaire d’une maîtrise de théâtre, je créé ma compagnie en 1997, afin de développer la pratique théâtrale des enfants et adolescents, à partir de textes originaux que je mets en scène. Depuis 2015, je me consacre davantage à l’écriture et j’ai la joie de voir mes textes « remarqués » : I have a dream et La peste et le choléra (version courte) sont lauréats de l’appel à texte lancé par la Maison du Théâtre de Jasseron. Les pavés de l’Enfer (Editions L’oeil du Prince) obtient l’aide à l’écriture de l’association Beaumarchais-SACD et est représentée en 2018 à Paris. Le texte « Presqu’illes » (Editions Ixe), lauréat du label jeunes textes en liberté, a été créé sur la scène nationale de Dieppe en mars 2019, puis repris au théâtre de la Reine Blanche en avril 2019. La pièce « Les roses blanches » (Editions Koiné) est lauréate de la 11ème édition du prix Ado du théâtre contemporain de l’académie d’Amiens et sera créée en novembre 2021 à la maison du théâtre d’Amiens. Le projet « Les folles de la Salpêtrière » est lauréat de l’aide à la mise en scène Beaumarchais-SACD et a été créé à Paris en mars 2020. Il est programmé au théâtre de la reine blanche en 2022.Le texte « Mais la pente est forte », qui a reçu l’aide du CNL est paru en mai 2021 (librairie théâtrale - L’oeil du Prince. « Domestiquées » est paru aux Editions Daronne en septembre 2021. Enfin, « Points de bascule » est programmé à la Manufacture des Abbesses en 2022