Création

Le rire des oiseaux

Compagnie Formosa Theater

Nuage
  • Du 16 au 17 Mars — 2023

Création

Compagnie Formosa Theater

En résidence du 13 au 17 mars 2023 


Représentations :

Jeudi 16 mars 2023 à 11h (scolaire) et à 19h (Tout public)

Vendredi 17 mars 2023 à 11h (scolaire) et 19h (Tout public)


Genre :Théâtre de sculptures, Marionnettes


Public : Tout public à partir de 12 ans
Durée : 40 min


Site de la compagnie
Teaser du spectacle

En résidence du 13 au 17 mars 2023 

Un voyage halluciné commence dans une tasse à café et dérive entre les objets vers un Vietnam fantasmé. Sans parole, à travers les gestes des manipulatrices, les fragments de paysage en céramique et les oiseaux de papier ; une quête d’identité se dessine à différentes échelles.



D’un amoncellement de boîtes surgissent figurines, outils, fleurs, architectures miniatures. Deux manipulatrices réagencent minutieusement ces sculptures, dans un désordre organisé qui a quelque chose du champ de fouille, du disparate de l’atelier et du jeu. A l’échelle de la tasse à café, un monde prend forme. Une figurine de porcelaine se lance à la recherche d’un homme oiseau. Derrière un train, des paysages défilent : des collines poudreuses rapidement remplacées autant de fougères et d’orchidées chatoyantes, formes sinueuses de la végétation du Vietnam. Une figurine de porcelaine fait corps avec ce voyage, protagoniste en filigrane, en proie aux métamorphoses. Par ricochet, le récit d’une quête initiatique croise celui d’une histoire familiale enfouie et la rêverie d’une femme à la terrasse d’un café.

Intentions

Une famille qui quitte précipitamment sa maison emporte avec elle ses possessions les plus précieuses, pour garder des miettes tangibles de ce qui a été perdu pour toujours. Des objets, dont l’histoire ou l’usage se perdra peut-être au fil des générations mais dont l’héritage garantit une filiation avec le passé.
De ma grand-mère vietnamienne nous n’avons rien hérité de tangible, faute de la connaitre.
Alors ces objets je les ai rêvés à travers les livres et les collections des musées. Je les ai modelés pour m’inventer une mémoire. Venus de l’argile, d’autres souvenirs se sont mêlés, ceux de mon séjour à Taiwan et d’un bref voyage au Vietnam. Des visages, des animaux, des lumières, les routes humides de la saison des pluies, que je garde à l’abri de l’oubli en les fixant dans la terre. Ces figurines sont des mots qui, mis bout à bout, forment des phrases. Ce sont les mots de ce spectacle.

Équipe

Mise en scène : Alix Sulmont
Jeu interprétation : Anouk Buron, Alix Sulmont
Musique : Mathieu Husson
Lumière et dramaturgie : Théo Arnulf
Régie générale : Zoé Sulmont
Collaboration artistique : Anouk Buron, Mathilde Garçia, Pierre Marie Lazaroo, Antonin Hopley

La comp agnie

Formosa theater porte le nom que les marin portugais du XVI siècle donnèrent à une île à L’est de la Chine: Ilha Formosa.
C’est un mot moelleux comme le vinaigre balsamique, qui m’a accompagné depuis mon voyage à Taiwan. J’ai rêvé un théâtre labyrinthe, de formes et métamorphoses. Un lieu fictif, arpenté de créateurs et de chimères, que l’on incarne dans le réel de l’atelier et du théâtre. Le rire des oiseaux est notre première création.

Alix Sulmont est une artiste scénographe, plasticienne et performeuse, formée à l’ENSAD (scénographie) et à la Taiwan University of Art (wood sculpture). Elle collabore sur des projets hétéroclites allant du spectacle vivant au cinéma, en passant par les parades costumées et l’illustration. En tant que cheffe décoratrice, elle travaille avec Alice Brygo sur le film “Les îles périphériques” (2019) ainsi que “Soum” (2021). En tant que scénographe et marionnettiste elle collabore avec La Cie Hékau sur la création du spectacle “Tarakeeb” (2021). Passionnée par l’écriture plastique autant que par le travail du geste, elle se saisit de son travail de sculptrice pour investir les champs du théâtre gestuel.

Production, aides et soutiens

Théâtre de la Nef
Théâtre de la Halle Roublot
Théâtre aux Mains Nues
Espace périphérique